infoafrik24@gmail.com
(+225) 27 34 77 56 66

Côte d’Ivoire-AIP/ L' INSTITUT DES AVEUGLES DE YOPOUGON REÇOIT UN APPUI DE 500 MILLION DE FRANCS CFA DU C2D.

Abidjan, 08 fév 2023 2024 (AIP)- L’Institut national ivoirien pour la promotion des aveugles (INIPA) de Yopougon (Abidjan), a reçu du ministère de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’apprentissage, un appui d’un montant de global de 550 millions de francs CFA pour améliorer le cadre de vie du personnel d’encadrement et des apprenants.

La gestion de ce soutien a fait l’objet d’une double cérémonie, cérémonie jeudi 8 février 2024, au sein de l’établissement, en présence de personnalités impliquées dans le projet.

 

Le directeur de l’INIPA, Komenan Pokou, a reçu des mains du ministre en charge de l’enseignement technique, Koffi N’guessan, des équipements composés de matériel informatique, du mobilier, des équipements de laboratoire et des outils d’apprentissage adaptés aux mal-voyants d’une valeur de 210 millions de francs CFA.

 

Les autorités ont aussi lancé les travaux de réhabilitation des édifices de l’Institut d’une valeur de 340 millions de francs CFA. Ils porteront sur le réfectoire, l’administration, les salles de classe, la cuisine, les dortoirs et le préau mais aussi le réseau électrique et l’étanchéité des bâtiments.

 

Cette aide s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Contrat de désendettement et de développement (C2D).

 

Entièrement financés par l’Agence française de développement (AFD), les travaux de réhabilitation débuteront en mars, aux dires de la coordonnatrice du secrétariat technique du C2D, Léa Djatchi, et dureront huit mois

 

Selon l’Ambassadeur de France, Jean-Christophe Belliard, le soutien à l’INIPA répond à la volonté de son pays de faire des jeunes « sa priorité absolue » parce qu’il en est ainsi pour les autorités ivoiriennes. D’où l’investissement total de 43 milliards de francs CFA déjà décaissés dans le cadre du C2D.

 

« Je suis heureux de constater que la France continue d’accompagner la Côte d’Ivoire dans sa vision d’une éducation inclusive et équitable », s’est-il réjoui.

 

L’objectif du projet d’appui à l’INIPA est de permettre à sa direction de s’inspirer des expériences des centres de formation similaires afin d’améliorer les méthodes d’apprentissage et de s’inspirer des plateaux existants.

 

M. N’Guessan est revenu sur les axes d’intervention du C2D à savoir l’amélioration de l’accès à la formation, la révision de la qualité d’enseignements et le renforcement de la gouvernance. Il a aussi évoqué les acquis du projet C2D dans son département ministériel dont la construction d’établissements d’apprentissage et la rénovation des filières de formation.

 

« Je voudrais saisir cette heureuse occasion pour saluer la clairvoyance de SEM Alassane Ouattara, président de la République, ainsi que son leadership éclairé. Grâce à sa vision pour notre pays, notamment le projet de société +Côte d’Ivoire solidaire+, tous les secteurs d’activité sont en progrès », a-t-il soutenu.

 

Cette opinion est partagée par son homologue de l’Emploi et de la Protection sociale, Me Adama Kamara. Il a expliqué que la vision du président Ouattara est de placer le capital humain au rang de ses priorités à travers un encadrement efficient. Ce qui justifie cette attention particulière pour les mal voyants de l’INIPA.

 

Le ministre a remercié la France pour son appui constant dans le secteur éducation-formation et plaidé pour la prise en compte dans les projets de rénovation de deux autres écoles de formation et d’encadrement des enfants en situation à savoir l’Ecole ivoirienne des sourds de Yopougon et le Centre de formation des aveugles de Toumodi.

 

A l’endroit des personnels de l’INIPA, il a exhorté à faire en sorte que l’établissement joue un « rôle majeur » dans les prochaines décennies en permettant aux mal-voyants de vivre décemment et de s’insérer dans le marché du travail.

 

« Le président de la République a déjà investi massivement dans ces établissements de formation unique en son genre. (…) Il est maintenant de votre responsabilité d’agir. A chacun de faire sa part. Je vous encourage à vous engager sur la voie de développement, à être des citoyens conscients de l’intérêt général et à persévérer surtout dans l’effort », a-t-il souhaité, demandant surtout aux élèves d’être respectueux de la chose publique.

 

Créé depuis 1974, les installations de l’INIPA sont devenues vétustes, a-t-on appris.

 

(AIP)

A lire aussi
Veuillez laisser un commentaire