infoafrik24@gmail.com
(+225) 27 34 77 56 66

LA MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES FRANÇAISE DÉNONCE UNE << SALE GUERRE>> DEPUIS LE G20 EN INDE

Le premier ministre indien, Narendra Modi, a ouvert jeudi une réunion du G20 en appelant le groupe à surmonter ses divisions à propos de l’Ukraine, estimant que la gouvernance mondiale avait « échoué » à relever les défis urgents auxquels le monde fait face.

 

L’Inde, qui préside cette année le groupe des Vingt, entretient une amitié de longue date avec la Russie et n’a pas condamné l’invasion de l’Ukraine. New Delhi est par ailleurs un important client de Moscou dans le domaine militaire et a accru depuis un an ses importations de pétrole russe, à rebours des pays occidentaux. Signe des divisions au sein du G20, le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, a annoncé qu’il ne prévoyait pas de rencontrer son homologue russe, Sergueï Lavrov.

 

Jeudi dans la capitale indienne, la ministre française des affaires étrangères, Catherine Colonna, a appelé le G20 à « répondre clairement », comme il l’a fait au sommet de Bali l’an dernier, à la guerre menée par la Russie en Ukraine et à montrer un « sens des responsabilités communes et non pas une fragmentation, une opposition systématique ». Il s’agit d’une « sale guerre, qui plus est, menée en violant toutes les lois de la guerre et de la simple humanité », a affirmé Colonna dans son allocution au G20.

 

Mercredi, le chef de la diplomatie de l’Union européenne, Josep Borrell, s’est dit convaincu que l’Inde profitera de cette réunion du G20 pour « faire comprendre à la Russie que cette guerre doit prendre fin ».

 

Sergueï Lavrov se servira de sa participation au G20 pour s’en prendre à l’Occident, selon un communiqué de son ministère. « La politique destructrice des Etats-Unis et de leurs alliés a déjà précipité le monde au bord de la catastrophe, provoqué un recul du développement socio-économique, et a gravement aggravé la situation des pays les plus pauvres », explique le document publié mardi.

 

A lire aussi
Veuillez laisser un commentaire