infoafrik24@gmail.com
(+225) 27 34 77 56 66

Pape Malick Ndour : « Macky Sall est le champion du monde des politiques de protection sociale… »

Le ministre de la jeunesse, dans une interview accordée à un quotidien de la place est largement revenu sur des questions d’actualités. A cet effet, il a donné son point de vue sur la probable hausse des prix du carburant évoquant les efforts du gouvernement dans ce sens et plus globalement.




« Le Président de la République est le champion du monde des politiques de protection sociale, il l’a réaffirmé lors de son discours. Le Sénégal de tous et pour tous est une réalité dans le contexte actuel marqué par une succession de crises dont la plupart est importée », a indiqué le ministre de la jeunesse, M. Pape Malick Ndour

Il ajoute pour étayer cet avis : « Par exemple, aujourd’hui, ce qui est fait par l’Etat pour les prix à la consommation n’existe dans aucun autre pays. Malgré la conjoncture économique mondiale, c’est près de 750 milliards de subventions que l’Etat a accordés rien que pour le secteur de l’énergie ; et durant toute l’an- née 2022, les prix de l’électricité et du carburant ont été mainte- nus à des niveaux assez bas par rapport à la vérité des prix ».


Pape Malick Ndour flambée carburant et électricité est d’un ferme avis que tout cela est fait pour éviter aux ménages les effets pervers de l’inflation qui grèvent leur pouvoir d’achat et d’importantes mesures ont été prises dans le dernier trimestre de 2022, et de manière concertée avec tous les acteurs, pour faire baisser les prix des produits de consommation courante.

Plus récemment, « lors de son discours à la Nation, le Chef de l’Etat a encore pris d’importantes mesures concernant les bourses de sécurité qui sont passées de 25 à 35 000 FCfa. Ce qui correspond à l’allocation minimale de retraite ». Des efforts qui entrent dans le cadre de la politique du président de la République en faveur des couches vulnérables.


Maintenant, précise le ministre de la jeunesse : « il nous faut dégager des marges budgétaires pour financer toute cette politique sociale et de ce point de vue, je pense qu’il serait normal de laisser l’Etat souffler un peu en appliquant une partie de la vérité des prix concernant les produits des hydrocarbures et de l’Energie qui ont connu des hausses exponentielles sur le marché mondial ».

« Le Président a annoncé dans son discours un ajustement ciblé des prix de l’énergie ; il faut que les acteurs le comprennent ainsi et essayent, avec le gouvernement, de trouver les moyens de réussir le ciblage », conclut M. Ndour.

Tehoua Dabong avec Senego 


A lire aussi
Veuillez laisser un commentaire